Comment bien choisir sa machine à coudre ?

Lors de mes cours de couture, vous êtes nombreux à me demander des conseils pour l'achat d'une machine à coudre.

Des machines à coudre il en existe pour tous les budgets et pour des utilisations plus ou moins intense.  

La première distinction est entre les machines à coudre mécanique et les machines à coudre électroniques. Il existe aussi, bien sûr, des machines à coudre industrielles, mais je ne parlerai ici que des machines familiales, largement suffisantes, moins encombrantes et plus faciles à l'usage.

Quels sont donc les points importants à regarder lors de votre achat ? 

 

- le nombre de points , 

- la boutonnière ;

- les pieds fournis ;

- les différents réglages proposés 

le prix et la maque aussi, évidemment

 

Le nombre de points : pour débuter inutile de choisir une machine cumulant plus de 20 points, en général entre 12 et 18 points c'est largement suffisant. Les points supplémentaires étant surtout des points décoratifs. Les points indispensables sont bien sur le point droit et le point zig zag mais ceux là toutes les machines les proposent ! 

 

La boutonnière : il existe deux types de boutonnière : la boutonnière automatique et la boutonnière en 4 temps. Les deux fonctionnent parfaitement, la boutonnière automatique c'est la classe, y a rien à faire à part choisir un bouton. Il y a même des machines qui proposent plusieurs formes de boutonnières, vraiment pas indispensable !!!

La boutonnière en 4 temps ça marche très bien aussi, et comme vous pouvez le voir dans mon tuto, ce n'est pas bien compliqué ! Donc les boutonnière en 4 temps ça suffit très largement !

Les pieds fournis : toutes les machines sont fournies avec le pied standard, le pied pour fermeture éclair et le pied pour  boutonnière. Ces trois pieds sont indispensables, si ils ne sont pas fournis de base, fuyez, car vous seriez immédiatement obligé de les acheter en supplément !

D'autres pieds sont vendus à part et peuvent être utiles en fonction de vos projets : pied pour passepoil, pied en teflon, pied à rouleau etc.... Ces pieds peuvent être intéressants en fonction de vos projets de couture : teflon pour les toiles enduites, simili ou cuir, pied passepoil ou pied pour fermeture invisible pour la pose des éléments correspondants. 

 

 Les différents réglages : ici ça vaut le coup de s’arrêter un moment : regarder la longueur et la largeur de points proposés. la longueur des points est importantes pour le point droit bien sur et c'est elle qui vous permettra de passer de grandes épaisseurs de tissus : pour les grosses épaisseurs ils vous faut un gros points; généralement même les machines entrée de gamme propose 4 taille de points, c'est suffisant, 

la largeur de points est importante pour le zig zag mais certaines machines ne la proposent que pour le zig zag or ce peut être important pour le point droit car cela permet de décaler l'aiguille vers la gauche ou vers la droite : c'est intéressant pour les coutures anglaises et pour les coutures doubles par exemple. Parfois cette option se règle par une molette, ou par deux choix de points droits. Sur les machines électroniques cette option est toujours proposée !

Vérifier également qu'il est possible de mettre la machine en "bras libre" pour passer facilement les ourlets par exemple, ceci dit je n'ai rencontré que très peu de machine sans bras libre et uniquement chez AEG et Toyota.

Et le petit plus, en fonction de vos yeux, l'enfile aiguille, pas indispensable mais on le trouve même sur certains modèles entrée de gamme

Une fois que vous avez vérifier le nombre de points, les réglages, pieds et accessoires, si vous hésitez entre plusieurs modèles, il vous faudra encore choisir entre mécanique ou électronique ?

A ce stade, j'ai envie de vous dire : mécanique !!

Pourquoi ? Parce qu'avec une mécanique vous ferez tous les réglages vous mêmes, la machine ne vous facilitera pas le travail mais du coup vous apprendrez vraiment à coudre ! C'est évidemment aussi une question de budget ! Quand on commence à coudre, on investit dans une machine, mais aussi dans du fil, des outils, de la mercerie, et bien sûr du tissu ! Dans votre budget couture, en plus de la machine, il vous faudra peut être des cours..... du coup peut être qu'il ne faut pas mettre tout le budget dans la machine, surtout si par la suite, finalement, vous n'aimez pas ça et que vous décidez d'abandonner !!

La machine électronique est, elle, plus confortable mais représente souvent un deuxième achat. Par ailleurs les électroniques peuvent se révéler plus fragiles.

Pour débuter je vous conseille :

le modèle Lidl, efficace et solide mais pas facile à faire réparer une fois qu'elle n'est plus sous garantie.... elle est donc à considérer, à mon avis, comme un achat pour tester la couture avant d'investir plus amplement ;

la brother RL417 ou RH 137, très complète,possède même un enfile aiguille

les Singer Tradition

les Pfaff Hobby ou Smarter

Bien que Janome soit numéro 1 mondial, leur entrée de gamme n'est pas dans mes favorites (je pense à la milady), le plastique fait fragile, j'ai eu du mal avec la boutonnière sur tissus fin avec cette dernière. Ils sont bien meilleurs sur les machines plus perfectionnées !

 

Pour aller plus loin ou si vous préférez une électronique :

toutes les brother inovis, les CS ou FS également

les Pfaff ambition ou passport

la Janome Jeans et Jeans and Stretch

 

Bien sûr je n'ai pas testé toutes les machines mais à force de donner des cours sur les machines de mes élèves j'en ai vu beaucoup, néanmoins je ne croise pratiquement jamais de elna ou bernina donc je ne pourrais vous en parler plus que ça.

Voilà pour le choix d'une MAC, Bonne Couture !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

  • Merci pour tes conseils précieux et pertinents.
    J'en ajouterai un : vérifier ce que la machine peut coudre en épaisseur ( par exemple plusieurs épaisseurs de lainage quand on coud un manteau ou une veste). C'est le seul problème que j'ai avec ma Janome. Ce n'est pas un problème de puissance, mais un problème d'espace insuffisant entre le pied de biche et la plaque. Par ailleurs le releveur de pied de biche est d'une faible ampleur et ne se bloque pas ( il faut le tenir).
    Belle journée

Écrire un commentaire

Optionnel